«Chaque obstacle est surmontable»

Une journée dans la peau d’une cheffe du Personnel à 18 ans: c’est l’opportunité que la Poste a offerte à Céline Schneider à l’occasion du #GirlsTakeover Day. Qu’ont appris Céline et la cheffe «destituée» Valérie Schelker au cours de cette journée?

Edition 9/2017
Texte: Claudia Iraoui, Jérômine Siebenaler; Photos: Lena Schläppi
  • Valérie Schelker et Céline Schneider

  • Valérie Schelker et Céline Schneider

  • Céline Schneider

  • Valérie Schelker

partager l'article

Du Pérou au Japon, les jeunes filles sont prêtes à tenir les rênes du monde et à revêtir le costume de présidents, maires, directeurs et managers: c’est pourquoi le 11 octobre, à l’occasion de la Journée internationale de la fille, l’association Plan International a lancé le #Girls TakeoverDay. Dans 60 pays, 600 filles se sont entraînées à occuper pendant 24 heures le poste de grands représentants d’entreprises et mêmes d’États, notamment du Premier ministre finlandais, du ministre de la Santé du Salvador et du chef de la police de l’Ouganda.

En Suisse, il y a eu une vingtaine de «takeovers», parmi lesquels l’échange entre Valérie Schelker, cheffe du Personnel de la Poste, et Céline Schneider.

Voici les impressions des deux protagonistes à la fin de cette journée:

Céline Schneider, Assistente de Backoffice du Personnel

« Huit heure quinze: meeting. Neuf heure: review hebdomadaire. Onze heure : meeting. Midi: business lunch. Une heure: shooting. Etc, etc. Une journée type de Valérie ressemble à peu près à ça. J’ai eu la chance de pouvoir passer une journée entière avec la cheffe du personnel de la Poste et de voir à quoi ressemble le quotidien d’un membre du management. Ce que cette journée ma apporté ? Il est important de suivre ses rêves et objectifs et de ne pas lâcher prise même en cas de difficulté. Chaque obstacle est surmontable. J’ai toujours été quelqu’un qui voulait faire carrière et Valérie m’a conforté dans ma décision.»

Le conseil de Céline pour Valérie:

«Je pense que le parcours de Valérie est très inspirant. Elle doit continuer à partager son expérience dans le cadre d’événements ou lors d’interviews, avec les autres à l’interne comme à l’externe. »

Valérie Schelker, cheffe du Personnel de la Poste

«Le #Girlstakeover permet aux jeunes filles de découvrir le quotidien d’un cadre. J’y participe volontiers et en profite pour motiver les jeunes filles à assumer des fonctions d’encadrement. Des jeunes filles comme Céline. Grâce à elle, j’ai pu voir mon travail sous un angle totalement nouveau et inattendu. Céline montrait beaucoup d’intérêt à comprendre en quoi consiste le travail d’un manager. Je pense qu’elle a découvert que nous faisons beaucoup de réunions!»

Le conseil de Valérie pour Céline:

«Connais-toi toi-même et identifie ce qui te plaît. Ne baisse jamais les bras et rappelle-toi que pour réussir, il faut être ouverte, curieuse, ne pas avoir peur de saisir les opportunités et apprécier les changements.»