Une paire de lunettes peut-elle révolutionner le tri du courrier?

Le temps des batteries de cases gigantesques pour trier les lettres destinées aux gros clients est révolu. Dans le cadre d’un projet pilote, Swiss Post Solutions teste les HoloLens, des lunettes qui élargissent le champ de vision de l’utilisateur.

21.08.2018
Texte: Janina Gassner; Photos: Daniel Rihs
  • HoloLens
  • Vision d’avenir? Les HoloLens projettent un hologramme sur la batterie de cases.

    Vision d’avenir? Les HoloLens projettent un hologramme sur la batterie de cases.

  • C’est ainsi qu’Andreas Weyermann voit la batterie de cases lorsqu’il porte les lunettes HoloLens.

    C’est ainsi qu’Andreas Weyermann voit la batterie de cases lorsqu’il porte les lunettes HoloLens.

partager l'article

Les HoloLens ressemblent à des lunettes de ski surdimensionnées. Cela ne pose aucun problème à Andreas Weyermann, qui travaille chez Swiss Post Solutions à Berne. Debout devant une batterie de cases, il trie les lettres d’un client commercial. Il s’agit là d’une prestation standard de la Poste, à la différence près qu’aucune des cases ne porte une inscription. Ce sont les HoloLens qui lui indiquent quelle lettre glisser dans quelle case. «Les lunettes projettent un hologramme sur la batterie de cases. Je vois ainsi quelle lettre va dans quelle case, comme lorsque les cases portaient encore une inscription.»

Faire de nécessité vertu

L’idée de lancer un projet pilote avec les HoloLens a germé dans une situation d’urgence. Daniel Vögeli, membre de la direction de SPS Suisse, explique: «Nous avons regroupé le service interne local du courrier de plusieurs clients dans un mailroom centralisé chez SPS.» Sur ce nouveau site, la place manquait pour installer une batterie de cases distincte par client. «Il était évident que nous devions explorer les possibilités techniques qui nous permettraient de relever ce défi. C’est ainsi que nous avons décidé de tester la réalité augmentée et avons opté pour les HoloLens.» La réalité augmentée n’est rien d’autre qu’une visualisation assistée par ordinateur, qui élargit le monde réel en y ajoutant des éléments virtuels, tels que l’hologramme projeté par les lunettes sur la batterie de cases. «Les HoloLens nous permettent de gagner de la place, parce que nous avons besoin de moins de batteries de cases. Les hologrammes des batteries de cases et les listes de tri par client sont enregistrés dans le programme des lunettes. Nous pouvons ainsi utiliser la même batterie de cases pour plusieurs clients.»

Pas de révolution sans pierres d’achoppement

La programmation des HoloLens est assurée à l’interne par le service informatique de la Poste en collaboration avec PostMail. L’utilisation des lunettes exige un certain entraînement. «Les lunettes sont commandées par des mouvements de la main devant la visière. Un peu d’entraînement est nécessaire avant que cela fonctionne sans accroc», concède Andreas Weyermann. Le bien-être des collaborateurs est un autre facteur important. «Le travail est beaucoup plus agréable qu’avec des lunettes de réalité virtuelle conventionnelles, car l’environnement demeure perceptible avec les HoloLens.»

Pour en savoir plus sur les HoloLens, scannez le code QR ci-contre et visionnez la vidéo (en allemand avec sous-titres en anglais).

Pour en savoir plus sur les HoloLens, visionnez la vidéo (en allemand avec sous-titres en anglais).