Echantillons de laboratoire livrés par les airs

Après Lugano, c’est maintenant à Zurich que la Poste transporte régulièrement des échantillons de laboratoire à bord d’un drone. Résultat: un gain de temps considérable.

29.01.2019
Texte: Magalie Terre
  • Le drone parcourt l’itinéraire de deux kilomètres et demi en quatre minutes seulement.

  • Au service du secteur de la santé, le drone survole le lac de Zurich.

partager l'article

La Poste a acquis deux nouveaux clients avec l’Hôpital universitaire de Zurich (USZ) et l’Université de Zurich (UZH). Le drone part de la terrasse de toit de l’aile nord de l’USZ et se pose sur le site d’Irchel de l’UZH. Il suit cet itinéraire de deux kilomètres et demi en toute autonomie et le boucle deux fois plus rapidement que par la route. Le parcours survole principalement des zones boisées. Dans le domaine médical en particulier, les envois sont souvent urgents et la rapidité peut s’avérer décisive. «Nous intégrons des drones dans notre chaîne logistique, car ceux-ci nous permettent d’assurer les transports de laboratoire de manière plus rapide et plus flexible. Cela réduit les temps d’attente pour nos patients, mais aussi pour les médecins et le personnel soignant à l’hôpital», déclare Renate Gröger, directrice d’exploitation de l’USZ, pour justifier le recours au drone. Le deuxième itinéraire, testé pour la première fois en juin 2018, mène au Zentrallabor Zürich (ZLZ). Après examen de la phase de test, le ZLZ a décidé de continuer à exploiter le drone, qui reliera le futur laboratoire principal du ZLZ de la Forchstrasse au laboratoire ZLZ d’urgence de la clinique Hirslanden Im Park. Le drone passe juste au-dessus du lac de Zurich. Les échantillons de laboratoire transportés à l’aide d’un drone arrivent environ cinq fois plus rapidement à destination que lorsqu’ils sont acheminés par un coursier.