Mesure de la tension artérielle avec la caméra du téléphone mobile

Maintenir le doigt sur la caméra de son smartphone et mesurer sa tension artérielle: c’est ce que permet l’application Riva Digital. Des collaborateurs de la Poste l’ont testée au siège principal.

07.05.2019
Texte: Simone Hubacher; Photos: Christina Messerli
  • Maintenir le doigt sur la caméra de son smartphone et mesurer sa tension artérielle: ça marche!

  • Simone Lazarus télécharge l’application et s’enregistre.

  • La première fois, il faut procéder à un calibrage à l’aide d’un tensiomètre courant.

  • Stefan Wild, de TopPharm, explique à Simone Lazarus le fonctionnement de l’application.

  • Simone Lazarus mesure sa tension artérielle en scannant son doigt.

  • Markus Williner fait mesurer sa tension avant d’utiliser l’application.

partager l'article

En Suisse, un adulte sur quatre présente une tension artérielle élevée, soit 1,5 million de personnes. Cette statistique en fait le problème de santé publique n° 1 de notre pays. Et malheureusement, beaucoup ignorent qu’ils font partie de la population à risque.

La Poste entend intervenir sur ce terrain et faire de la sensibilisation. C’est pourquoi elle s’est rapprochée de 20 autres entreprises pour former l’association Riva Digital, dans laquelle elle est représentée au sein du comité par Claudia Pletscher, responsable Développement et innovation de la Poste. Fin mars, Riva Digital a présenté son application à Berne à EspacePost, siège principal de la Poste. «Connaissez-vous votre tension artérielle?» a demandé à son audience Stefan Wild, TopPharm. L’application détermine cette valeur en 30 secondes après que l’utilisateur a scanné son doigt avec la caméra de son téléphone mobile. Mais d’abord, il faut procéder à un calibrage initial à l’aide d’un tensiomètre classique afin de pouvoir utiliser l’application. Après l’avoir testée, la collaboratrice RH Simone Lazarus en parle en termes élogieux: «J’ai des proches qui ont été victimes d’un AVC dans ma famille. Je trouve donc très pratique cette possibilité de mesure via un scan de son doigt. D’autant plus que l’on a toujours son mobile sur soi.»

Et Stefan Wild de préciser: «Le système tricolore de l’application donne une première impression. Il ne s’agit pas d’une mesure médicale, mais cela permet d’obtenir une valeur indicative. Si vous êtes dans la zone orange, voire rouge, il vaut mieux vous adresser à votre médecin et procéder à des analyses complémentaires, par exemple en mesurant vos taux de lipides sanguins et de glycémie.»

www.rivadigital.ch