L’app CarPostal change la donne

En plus de proposer des horaires et des titres de transport, l'application CarPostal suggère des correspondances pour les automobilistes et les cyclistes, affiche des offres de taxis et de partage, joue le rôle de guichet. Son lancement réussi a ravi le responsable de projet, Mark Bögli.

01.05.2018
Texte: Urs Bloch
L’application CarPostal est aussi utile pour les cyclistes: Mark Bögli avec un PubliBike.

L’application CarPostal est aussi utile pour les cyclistes: Mark Bögli avec un PubliBike.

partager l'article

Mark Bögli, la nouvelle application CarPostal existe depuis mi-mars. Le lancement a-t-il bien fonctionné?

Oui, nous sommes vraiment soulagés. De l’application test à l’application CarPostal productive, c’est une opération complexe de mettre en place tous les éléments pour parvenir à une parfaite harmonie. Après quelques difficultés, tout a fonctionné pour le mieux.

La nouvelle application est bien plus qu’un simple horaire de transports publics. Quelles ont été les premières réactions?

Les premières réactions ont été très positives. La diversité de l’offre multimodale, la rapidité et le design de l’application ont rencontré un franc succès auprès des utilisateurs.

Pourquoi CarPostal doit-elle faire plus que proposer des horaires et un guichet en ligne?

Les changements radicaux dans le domaine de la mobilité ne font que commencer. La numérisation va entraîner une transformation complète de ce secteur. Le trafic s’accroît en continu, de nouveaux acteurs et de nouvelles possibilités font leur entrée sur le marché, le comportement des utilisateurs évolue. Alors que le secteur des télécommunications, par exemple, s’est déjà adapté, celui de la mobilité n’en est qu’à ses débuts. Pour CarPostal, il est essentiel de répondre à cette évolution et d’assurer la liaison numérique avec nos clients, les transports publics et les autres moyens de transport. En outre, nous ne voulons pas que notre secteur connaisse le même sort que celui de l’hôtellerie, où des acteurs internationaux comme booking.com mettent les produits en vente et fidélisent les clients à leur plateforme.

L’application doit-elle évoluer?

L’application est terminée si l’on s’en tient au mandat de projet. A présent, notre équipe a d’autres objectifs visant à simplifier différentes fonctions pour les utilisateurs. Il s’agit par exemple de possibilités de paiement intégrées pour tous les moyens de transport, ou encore d’une combinaison de prix forfaitaires uniformes couvrant l’ensemble des moyens de transport.

Personnellement, qu’est-ce qui vous plaît le plus dans cette nouvelle application?

J’aime pouvoir choisir le moyen de transport qui me convient d’une simple pression du pouce. Et le fait de pouvoir suivre tous les moyens de transport en temps réel rend les propositions d’itinéraires particulièrement judicieuses.

Qu’entend-on exactement par «multimodal»?

Au fond, depuis la mise à jour du 19 mars, l’application pour smartphone est un planificateur d’itinéraires. En plus des horaires et des titres de transports publics, elle propose à présent des correspondances pour les automobilistes et les cyclistes, des offres de taxis et de partage pour les vélos et les voitures, ainsi que des places de stationnement libres et pouvant être réservées. Les utilisateurs décident eux-mêmes s’ils préfèrent la correspondance la plus imminente, la plus rapide ou la plus avantageuse. Si un utilisateur choisit souvent les mêmes destinations, il peut les ajouter à ses favoris: quelle que soit sa localisation, l’application lui montre alors à quelle heure il doit partir pour atteindre sa destination préférée. Il est également possible de paramétrer une alarme pour sa ligne ferroviaire favorite afin d’être informé en cas de retard.