La place du village au bout des doigts

Le projet pilote My Local Services vient d’être lancé. L’application pour smartphone fonctionne comme une place de village virtuelle. Explications.

Edition 6/2017
Texte: Annick Chevillot; Illustration: Dennis Oswald, Branders

partager l'article

Avoir accès aux prestations de la commune, de la Poste et des entreprises locales, aux activités du quartier, aux jours de marché, à la vie culturelle, sportive et politique... Pas facile de trouver toutes ces infos microlocales au même endroit. Il faut souvent cumuler les sources physiques et numériques pour se faire une idée globale de ce qui se passe au niveau local.

Le projet pilote My Local Services, lancé le 20 juin à Bienne, met toutes ces infos dans une seule et même application pour smartphone. Cette app permet aux communes de créer une place du village virtuelle en réunissant toutes les infos utiles pour les citoyens. Et pas seulement les infos officielles de la commune. On y trouve aussi les prestations de la Poste, les services de petites entreprises et d'artisans locaux (comme la livraison à domicile), les horaires de manifestations de quartier, les informations concernant les services d’aide à domicile (soins médicaux, Spitex), la carte de stationnement de son quartier, etc.

De l’importance du bilinguisme

Le projet pilote lancé à Bienne sera mené dans le plus grande ville bilingue du pays et également à Nidau, Pieterlen et Evilard/Macolin. Cette phase pilote permettra de tester l’app et de la développer sur la base des expériences faites par les communes précitées et par la population. Elle sera ensuite progressivement étendue à d’autres régions. «Nous avons choisi Bienne et ces communes alentour en raison de leur bilinguisme, précise Alexander Sollberger, responsable de ce projet chez E. Le fait que ces communes soient de tailles différentes est également un atout.»

Ce projet développé par la Poste aide aussi les communes qui rencontrent des difficultés à se numériser. En reliant les besoins et services communaux, postaux et de particuliers, cela permet d’économiser des coûts de développement. Mais aussi de réunir une foule de services publics et privés de proximité sur une plateforme unique. «My Local Services a un très gros potentiel», se réjouit Alexander Sollberger, qui vous explique le fonctionnement de «son» app' ci-dessous. «My local Services a un très gros potentiel», se réjouit Alexander Sollberger. Ce dernier vous explique le fonctionnement de «son» app' sur la vici-dessous.

L’application peut être installée dès maintenant gratuitement via l’App Store ou le Google Play Store.
www.mylocalservices.ch
www.poste.ch/mylocalservices
www.poste.ch/early

Quelques exemples d'applications

Les employés communaux peuvent éditer des contenus de manière autonome via un site web d’administration. Exemples: infos sur les taxes poubelles, cartes de stationnement, zones bleues, attestation de domicile, etc.

La fonction calendrier permet de communiquer de manière prioritaire des dates importantes: votations, élections, etc. Et aussi, les dates récurrentes comme les jours de ramassage de déchets.

Les entreprises locales peuvent être mises en avant sur ce nouveau canal de vente. Cela permet à la commune/au quartier de gagner en attractivité. Exemples: paniers gourmands de la ferme, bouquets de fleuriste, services de livraison, prestations pour les personnes âgées.

Les habitants ont accès à toutes les infos locales à un seul et même endroit. Exemples: PickPost, garder le courrier, etc.

L’application permet de commander, de payer, de s’informer, d’accéder aux prestations et aux services.

Grâce à la géolocalisation, les habitants accèdent aux seules offres proposées à proximité.