Licence de vol

Depuis mi-mars, la Poste teste à Lugano le transport par drone d’échantillons de laboratoire entre deux sites hospitaliers de l’EOC. Le projet a obtenu le feu vert de l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC).

Edition 3/2017
Texte: Claudia Iraoui; Photos: Alessandro Della Bella
  • Le drone de Matternet survole Lugano.

    Le drone de Matternet survole Lugano.

partager l'article

Depuis mi-mars, la Poste, le réseau hospitalier tessinois (EOC) et le fabricant de drones Matternet testent à Lugano l’échange d’échantillons de laboratoires entre l’Ospedale Civico et l’Ospedale Italiano. Jusqu’à présent, près de 70 vols d’essai autonomes ont eu lieu entre les deux sites hospitaliers. Après avoir contrôlé les drones et leurs composants de sécurité, l’OFAC a donné à la Poste l’autorisation de procéder aux vols. Si le projet est mené à terme, il s’agirait d’un des premiers exemples à l’échelle mondiale de l’utilisation de drones pour une application commerciale.

L’objectif consiste à ce qu’en 2018, les collaborateurs dûment formés des hôpitaux soient capables de gérer le drone en toute autonomie avec un contenant de sécurité et de faire décoller et atterrir le véhicule à l’aide d’une application sur smartphone.

La Poste est l’une des premières entreprises au monde à tester la logistique de drones autonomes pour une application commerciale Elle fait ainsi à nouveau figure de précurseur, cette fois-ci dans la logistique de drones. A l’avenir, les drones complèteront de manière judicieuse la distribution traditionnelle des colis, sans pour autant la remplacer.

Cliquez ici pour regarder la vidéo.

poste.ch/drones

Fiche technique du MATTERNET M2

Fabricant: Matternet

Type de véhicule: quadricoptère

Propulsion: moteurs électriques

Alimentation: batterie lithium-ion

Système de communication: réseau cellulaire GSM

Dimensions (avec propulseurs): 128 x 128 x 26 cm

Poids à vide: 9,5 kg

Autonomie maximale: 20 km avec une charge d’1 kg

Vitesse de croisière: 10 m/s

Altitude de croisière: 120 m AGL