Négociations salariales 2018 à la Poste

Les partenaires sociaux s’entendent sur une augmentation de salaire de 1%

Les délégations chargées de négocier de Poste CH SA, du syndicat syndicom et de l’association du personnel transfair se sont entendues sur les mesures salariales 2018. Environ 27 500 collaboratrices et collaborateurs soumis à la convention collective de travail Poste (CCT Poste) en bénéficieront.

12.03.2018
Texte: François Furer

partager l'article

En principe, une augmentation de salaire dépend de la position de la collaboratrice ou du collaborateur dans la fourchette des salaires, de l’évaluation du personnel et de la performance individuelle. Après trois sessions de négociation, les délégations se sont entendues sur les mesures salariales suivantes pour l’année 2018:

Collaborateurs dont le salaire est compris dans la fourchette des salaires

1% de la masse salariale sera alloué à des mesures salariales durables pour les collaborateurs dont le salaire est compris dans la fourchette des salaires. En plus, ils recevront un versement unique de 350 francs avec le salaire d’avril (au pro rata du taux d’occupation).

Collaborateurs dont le salaire se situe au-dessus de la fourchette des salaires

Les collaborateurs dont le salaire est supérieur à la fourchette des salaires correspondante recevront un versement unique de 600 francs (au prorata du taux d’occupation) étant donné qu’ils ne bénéficient pas de mesures salariales individuelles.

La situation économique de Poste CH SA, la situation sur le marché du travail, les comparaisons avec les entreprises concurrentes ainsi que l’évolution du coût de la vie (renchérissement) sont des critères sur lesquels s’appuient les négociations salariales annuelles entre les partenaires sociaux, à savoir la Poste, syndicom et transfair.

Ratification et autres négociations salariales dans les sociétés du groupe

Les mesures salariales négociées concernent les quelque 27 500 collaborateurs et collaboratrices de Poste CH SA soumis à la convention collective de travail Poste. Les organes de décision de la Poste, de transfair et de syndicom doivent encore approuver le résultat des négociations. Il s’agit en l’occurrence du Conseil d’administration de La Poste Suisse SA ainsi que des organes compétents chez syndicom et chez transfair. Les négociations pour le personnel de PostFinance SA, CarPostal SA, Poste Immobilier Management et Services SA, SecurePost SA, Swiss Post Solutions SA et PostLogistics SA sont encore en cours.

Nouveau système de rémunération

A partir de cette année, le 1% de la masse salariale alloué aux mesures salariales fera l’objet d’une nouvelle répartition. En principe, les collaborateurs avec un salaire plus bas doivent pouvoir bénéficier d’une plus forte augmentation de salaire. Voici les principaux changements: les collaborateurs dont les salaires se situent dans la zone des trois quarts inférieurs de la fourchette des salaires correspondante bénéficieront d’une augmentation de salaire garantie, dans la mesure où, globalement, les exigences sont au moins «bien respectées» dans le cadre de l’évaluation du personnel. Une rémunération individuelle liée à la prestation est possible en complément. Les collaborateurs dont le salaire se situe dans le quart supérieur de la fourchette des salaires peuvent toujours bénéficier d’augmentations de salaire en cas de bonne performance, mais cela n’est pas garanti.