PostFinance mise sur la blockchain

La blockchain est très en vogue actuellement dans les secteurs technologique et financier. La Poste suit elle aussi son développement avec un grand intérêt. Aujourd’hui, PostFinance et Energie Wasser Bern (ewb) lancent le décompte de l’énergie au moyen d’une blockchain.

01.05.2018
Texte: Sandra Gonseth; Photos: Nico Tschurtschenthaler
Installation photovoltaïque à Berne

Le décompte d’électricité de cet immeuble locatif à Berne est effectué automatiquement par blockchain.

partager l'article

La technologie de la blockchain, ce sont des banques de données capables de gérer et de traiter des données sans instance de contrôle centralisée, par exemple une banque. Tout le monde peut voir les transactions entre le participant A et le participant B, mais chaque participant à la transaction reste anonyme. Exemple célèbre: les cryptomonnaies comme les bitcoins. La technologie de la blockchain est utilisée dans le secteur financier, mais aussi dans beaucoup d’autres domaines. Notamment le secteur de l'énergie.

Décompte direct de l’électricité

PostFinance a lancé sur le marché un projet pilote dans ce domaine en collaboration avec Energie Wasser Bern. «Nous avons cherché des cas d’application concrets pour des solutions de blockchain et les avons trouvés dans le secteur de l'énergie», explique le responsable de projet Matthias Egli. Depuis la nouvelle loi sur l’énergie, les propriétaires d’immeubles avec installation photovoltaïque sur le toit ont la possibilité de décompter directement l’électricité produite à leurs locataires. Et c’est justement à ce niveau que s’applique la solution innovante: le décompte de l’électricité produite est automatisé au moyen d’une blockchain. «Le décompte par blockchain s’effectue automatiquement, depuis le compteur d’électricité jusqu’au compte», souligne Matthias Egli. En outre, le décompte est simple, transparent et sécurisé.

«Nous suivons avec grand intérêt le développement de cette technologie tournée vers l’avenir», déclare Thomas Goetz, responsable Architecture informatique chez PostFinance. PostFinance dispose ainsi d’un processus d’innovation établi, où est étudiée la possibilité de mise en œuvre de la blockchain et des cryptomonnaies. Ce cas d’application concret dans le secteur de l’énergie devrait permettre de rassembler des expériences dans les solutions de paiement et de décompte d’ici la fin de l’année. Si celles-ci s’avèrent positives, plus rien ne s’opposera à leur lancement sur le marché. La technologie de la blockchain pourrait faire son entrée chez PostFinance dans d’autres domaines également . Sera-t-il bientôt possible d’acheter des bitcoins ou autres cryptomonnaies chez PostFinance? Qui sait? Car PostFinance examine actuellement la possibilité de proposer à ses clients la gestion de leur compte ou le négoce de titres au moyen de cryptomonnaies.

«Nous avons trouvé des cas d’application concrets pour les solutions de blockchain dans le secteur de l'énergie.»