Que pense la population des navettes autonomes?

Les cars postaux autonomes circulent depuis juin 2016 à Sion. Une étude montre que ce nouveau moyen de transport est bien accueilli par la population.

Edition 9/2017
Texte: Urs Bloch
Le SmartShuttle serpente même à travers les ruelles les plus étroites.

Le SmartShuttle serpente même à travers les ruelles les plus étroites.

partager l'article

Depuis le début du projet en juin 2016, des milliers de personnes ont emprunté les navettes postales autonomes. Mais CarPostal a voulu savoir si la population appréciait les SmartShuttle et les bus autonomes en général. Les études d’acceptation et d’impact menées par l’institut d’études de marché GIM Suisse AG et la Haute école spécialisée de Suisse occidentale livrent aujourd’hui leurs résultats.

Parmi les quelque 400 personnes sondées, 51% ne manifestent aucune préoccupation ou un très faible niveau de préoccupation à l’idée d’une mise en service de bus autonomes. A Sion, où ces navettes font partie du quotidien, 62% des personnes interrogées sont de cet avis. En même temps, 49% des personnes (38% à Sion) déclarent ressentir un niveau de préoccupation modéré ou élevé à l’idée de monter dans un bus autonome. En Chine, en Inde, au Japon et aux Etats-Unis, la part des personnes qui ressentent un niveau de préoccupation élevé est nettement plus importante.

Les résultats confirment les observations: les personnes qui ont déjà emprunté un SmartShuttle ont une attitude plus positive à l’égard des navettes autonomes. Elles expriment aussi des idées pour développer l’offre, par exemple l’augmentation de la vitesse, l’allongement des trajets ou l’utilisation des navettes sur des sites hospitaliers ou d’entreprise. Globalement, la population suisse a une attitude positive à l’égard des bus autonomes.

La HES-SO Valais a réalisé à Sion une étude sur le comportement des autres usagers de la voie publique dans l’environnement du SmartShuttle. Il en ressort que les navettes postales autonomes s’intègrent très bien dans le paysage urbain des transports et suscitent peu de réactions négatives. La communication entre les navettes SmartShuttle et les autres usagers de la route pour optimiser les flux de circulation, tout en maintenant une organisation harmonieuse, reste un défi.