«Nous allons restaurer la confiance dans la Poste»

Alors que les conducteurs de cars postaux travaillent d’arrache-pied pour assurer un trafic fiable, l’enquête indépendante sur le traitement de la pratique comptable chez CarPostal se poursuit. Alors que les conducteurs de cars postaux travaillent sans relâche à la bonne marche du service, l’enquête indépendante sur la pratique comptable chez CarPostal se poursuit.

Edition 3/2018
Interview: Fredy Gasser

Urs Schwaller, PCA de la Poste.

partager l'article

Urs Schwaller, l’enquête sur les irrégularités dans la pratique comptable de CarPostal SA a-t-elle été suspendue par l’Office fédéral de la police (fedpol), comme on a pu le lire au cours des dernières semaines?

Non. Après quelques incertitudes initiales, nous avons trouvé un consensus avec fedpol: l’enquête menée par le cabinet d’avocats Kellerhals Carrard et les experts-comptables d’Ernst & Young sur mandat de la Poste se poursuit à plein régime. Le comité d’experts indépendant peut également continuer son travail sur cette même base et analyser les conclusions de l’enquête. En outre, ce comité est à nouveau au complet depuis fin avril avec l’expert-comptable expérimenté Stephan Bachmann.

Quand escomptez-vous des résultats?

Je pense toujours que nous pourrons présenter les résultats au cours du premier semestre 2018.

La confiance en CarPostal pourra-t-elle être restaurée?

J’en suis convaincu. La Poste est une entreprise solide. Mais pour restaurer la confiance, il faut que tout soit tiré au clair. Nous le devons à nos collaborateurs qui, jour après jour, effectuent un travail remarquable. Je m’investis de toutes mes forces pour notre Poste.

Enquête sur CarPostal

L’enquête indépendante est menée par des spécialistes de l’étude d’avocats Kellerhals Carrard en collaboration avec EY (Ernst & Young). Un comité d’experts indépendant évaluera les résultats de cette enquête et rendra un rapport au président du Conseil d’administration. Cela permettra de faire toute la lumière sur les faits et de clarifier les responsabilités. Outre l’examen des faits, l’identification de points faibles dans les processus et l’élaboration de propositions de solutions, l’objectif est de garantir que de telles irrégularités ne se reproduisent pas.

CarPostal: tournée vers l’avenir

Actuellement, des efforts acharnés sont déployés afin de rétablir de solides bases pour l’avenir de la «classe jaune». Susanne Ruoff a nommé Thomas Baur, responsable RéseauPostal, à la tête de CarPostal à titre intérimaire en février dernier, garantissant ainsi la poursuite des activités opérationnelles. Parallèlement à cette décision, la directrice générale a ordonné plusieurs initiatives, dont la mise en place d’un groupe de travail consultatif réfléchissant aux thèmes stratégiques liés à l’avenir de CarPostal. En outre, Thomas Baur dialogue avec les conseillers d’Etat des cantons ainsi que les représentants de l’Office fédéral des transports (OFT) depuis début mars. Ces discussions visent à instaurer une relation de confiance avec les cantons commanditaires. Par la suite, les indemnités indûment perçues devront être restituées aux cantons, un processus qui sera encadré par l’OFT. Les entrepreneurs de cars postaux ont eux aussi été pris en compte dans le cadre d’échanges tendant vers une collaboration future en toute confiance. A l’interne, de nombreuses réunions d’information ont été organisées dans toute la Suisse à l’intention du personnel de CarPostal. La procédure de recrutement d’un nouveau responsable CarPostal ainsi que d’un nouveau responsable Finances pour la société du groupe est en cours.