Le client de demain: une vision

Le client de demain: Un monde mobile et connecté

«Le numérique et le développement de l’e-Commerce ont profondément modifié notre quotidien. De même, les prestations de la Poste ont évolué.»

27.10.2016
Dieter Bambauer, responsable PostLogistics

Dieter Bambauer, responsable PostLogistics

partager l'article

«Le numérique et le développement de l’e-Commerce ont profondément modifié notre quotidien. De même, les prestations de la Poste ont évolué. Il y a quelques années, son catalogue des prestations se limitait à la distribution de lettres et de colis et aux prestations du compte postal. Aujourd’hui, la Poste rend bien d’autres services à sa clientèle. Pour cela, elle utilise plusieurs canaux et fait toujours plus appel au numérique. Comme notre clientèle devient toujours plus mobile et individualisée, elle a besoin de prestations et de produits adaptés à chacun, sept jours sur sept et partout.

Toutes les unités du groupe apportent leur contribution au changement, y compris PostLogistics, que j’ai le plaisir de diriger depuis 2009. En moins de cinq ans, nous avons réorganisé notre modèle commercial, en mettant l’accent sur les besoins des expéditeurs et des destinataires, et introduit une série de nouvelles offres sur le marché comme les automates My Post 24, la Distribution le soir et pick@home. Avec le Service de montage, nous livrons et montons même des meubles. Pour les clients commerciaux aussi, nous avons développé de nouvelles offres et des solutions sur mesure pour différents secteurs. L’offre complète d’e-Commerce de la Poste simplifie le commerce en ligne pour les entreprises. Grâce à une solution de dédouanement électronique entièrement automatisée, nous leur simplifions le commerce international. Nous leur proposons des possibilités de stockage individuelles, ainsi que la solution de logistique globale automatisée YellowCube.

Toutes ces solutions et prestations font désormais partie intégrante de notre quotidien. Mais le développement ne s’arrête pas là: les possibilités de mise en réseau sont de plus en plus complètes. L’informatique quitte peu à peu l’ordinateur pour s’implanter au moyen de capteurs dans des objets ou des matériaux, les «wearables» intelligents. Si ces objets sont reliés entre eux, on parle d’Internet des objets (Internet of Things, IoT) et de Web 3.0. On attend d’eux qu’ils apportent aux gens encore plus de facilités, de disponibilité constante, de flexibilité, de confort et de sécurité. En outre, le commerce global qui s’est développé avec la Chine va croître rapidement. On pourra passer une commande depuis et pour le monde entier, et ce dans les plus brefs délais. Pour la Poste, cet environnement est l’occasion de continuer de développer et d'optimiser ses offres et ses processus, d’en augmenter l’efficacité, de mieux utiliser les ressources et de fidéliser la clientèle. Il est par exemple envisageable que la machine à café de demain déclenche toute seule une commande de capsules et informe le facteur colis que la commande peut être délivrée.

Demain, les enfants des digital natives, des geeks et des générations Y et Z seront nos clients et encore plus connectés qu’aujourd’hui, c’est certain. Mais quels que soient les avantages du numérique, le côté humain restera un élément crucial. Le visage familier du facteur colis inspire tout de suite confiance en la Poste. Et cette confiance doit rester l’alpha et l’oméga pour notre clientèle de demain.»

Ce sujet vous intéresse? Posez vos question le 1er novembre ou ou à l’avance à l’adresse suivante: redaction@poste.ch

Le live chat avec Dieter Bambauer aura lieu le 1er novembre 2016 à 15h30: pww.post.ch/livetalk