Mobilité électrique

29.01.2019

partager l'article

En décembre 2018, la Poste a signé une feuille de route commune avec des représentants de la Confédération, des cantons, des villes et des secteurs de l’électricité et de la mobilité pour augmenter la part des nouvelles immatriculations de véhicules électriques de 2,7% aujourd’hui à 15% en 2022. L’objectif de la feuille de route est de mettre en réseau les différents acteurs, mais aussi de développer et de coordonner des mesures communes dans le domaine de la mobilité électrique. Elle a été lancée au printemps dernier par l’ancienne conseillère fédérale Doris Leuthard.