10 ans pour la première filiale en partenariat du Jura

Grandfontaine, joli petit coin de pays du Jura de 350 âmes à la frontière française. Dans ce village bucolique, que l’on rejoint en car postal depuis Porrentruy, il y a 10 ans ouvrait la première filiale en partenariat du canton du Jura. Une expérience positive tant pour le partenaire du magasin Cyril Vuillaume que pour les clients.

29.05.2019
Texte: Corinne Tschanz; Photos: Corinne Tschanz
  • Cyril Vuillaume devant son sympathique magasin qui accueille la filiale en partenariat de Grandfontaine depuis 10 ans.

  • Les horaires d’ouverture de la filiale sont très larges, week-end compris.

  • Petit renseignement postal à Pépé, patronne d’un restaurant de la région, une fidèle cliente.

  • Devant le module de la filiale en partenariat.

  • Un patron bosseur, mais un patron heureux !

partager l'article

C’est dans le charmant village de Grandfontaine, entouré de verdure, juste en face de l’arrêt du car postal en bordure de route que se trouve la filiale en partenariat installée il y a dix ans dans le magasin Mini-Marché de Cyril Vuillaume. La première du genre ouverte dans le canton du Jura. Plutôt original et plus très courant, l’échoppe, richement achalandée notamment de nombreux produits de la région, propose même une pompe à essence devant son entrée.

Dans ce cadre bucolique, entouré de saucissons, fromages, pâtés et autres poissons de la région, le souriant et dynamique patron des lieux se souvient qu’il y a dix ans, « c’est surtout pour garder un commerce et un service postal dans le village » qu’il a accepté de prendre l’agence postale. « Cela m’a permis aussi de renforcer le magasin dans le village grâce à ce service important », reconnaît-il. Si la population était quelque peu méfiante au début, notamment s’agissant de la confidentialité des opérations, « aujourd’hui, tout le monde est très content de cette solution et de pouvoir profiter d’horaires d’ouverture très larges ». C’est vrai que l’on peut venir tous les jours dès 7h30 au Mini-Marché de Cyril Vuillaume, samedi et dimanche compris, certes avec un horaire réduit le dimanche.

Pour Cyril Vuillaume, accueillir une filiale en partenariat, ça a été un peu comme apprendre un nouveau métier. « Une formation est indispensable et celle qui est dispensée par la Poste est de qualité », lance-t-il, « mais ensuite, il faut se mettre au travail et c’est véritablement en pratiquant que ça entre ». Avec ce nouveau service, Cyril Vuillaume n’a pas modifié sa dotation en personnel et est entouré de deux collaboratrices, formées elles aussi aux opérations postales.

La clientèle de la filiale de Grandfontaine est de tous âges. « Je vois aussi de jeunes parents qui viennent encore faire leurs paiements avec le carnet jaune en signe de soutien à cette agence », sourit Cyril Vuillaume, avant d’ajouter : « Les clients nous font vraiment confiance et nous sommes proches d’eux et à leur écoute car oui, bien sûr, nous avons un grand rôle social à jouer ». Parmi les fidèles clients de la filiale postale - et de l’échoppe -, nous avons croisé Michèle Braun, dite Pépé, très sympathique patronne de l’Auberge Bellevue à Roche d’Or, qui passe plusieurs fois par semaine, notamment pour ses colis et lettres. Et à voir son sourire, Pépé est tout à fait satisfaite !

Aujourd’hui, avec 10 ans de recul, si c’était à refaire, il n’hésiterait pas une seconde et repartirait les yeux fermés comme il dit : « C’est très enrichissant, dynamisant et cela a permis aussi de maintenir une présence au village ». Bien entendu, c’est du travail en plus mais Cyril Vuillaume est un bosseur, depuis toujours ! Pour preuve : son magasin est ouvert 364 jours par an, juste fermé le jour de Noël « et cela fait 30 ans que ça dure », sourit-il.