CarPostal influe sur le résultat consolidé 2017

Malgré la situation actuelle chez CarPostal et un bénéfice en baisse, la Poste réussit à s’affirmer. L’an dernier, le résultat d’exploitation s’est établi à 630 millions de francs, en baisse de 74 millions par rapport à l’exercice précédent, et les produits d’exploitation ont reculé à 7987 millions. La Poste n’en affiche pas moins un solide bénéfice dans son cœur de métier.

12.03.2018
Texte: Sandra Gonseth, Gabriel Ehrbar, Magalie Terre, François Furer
Un client devant une machine my post 24.

partager l'article

La Poste a clos l’exercice 2017 sur un bénéfice de 420 millions de francs, contre 558 millions pour l’exercice précédent. «Naturellement, la situation chez CarPostal a aussi eu des répercussions sur le résultat financier», a déclaré Susanne Ruoff, directrice générale de la Poste, lors de la conférence de presse bilan du 8 mars. Comme la Poste l’a déjà annoncé, les 78,3 millions de francs perçus par CarPostal au titre d’indemnisations indues seront intégralement remboursés à la Confédération et aux cantons. L’environnement de marché du groupe Poste reste difficile. Les volumes de lettres adressées diminuent, la pression sur les prix s’accentue sur le marché de la logistique et le recul des opérations de guichet se poursuit. Cela n’a toutefois pas empêché les résultats de s’inscrire à la hausse sur les marchés des lettres et des colis.

Haut niveau de qualité

«Il est tout à fait injuste de faire peser une suspicion générale sur la Poste dans son ensemble, surtout à l’égard de ses quelque 60 000 collaborateurs, qui accomplissent chaque jour un travail formidable»,
souligne Alex Glanzmann, responsable Finances de la Poste, en entretien (voir page suivante). La Poste justifie d’un reporting financier d’excellente qualité et elle se soumet chaque année aux examens de différentes autorités de surveillance et de contrôle. La pratique comptable contraire au droit décelée chez CarPostal a déclenché de très vifs débats au sein de l’opinion publique et, du côté des médias, des milieux politiques et des syndicats, on a même accusé la Poste d’avoir «triché» dans le calcul du déficit de RéseauPostal afin de mieux justifier les fermetures ou transformations de filiales. On lui reproche d’avoir annoncé chaque année un déficit du réseau d’environ 100 millions de francs jusqu’en 2016 puis subitement, en 2017, une perte de 190 millions.

RéseauPostal: une plus grande transparence des coûts

La gestion financière nous permet de mettre en lumière la situation dans laquelle se trouve l’unité RéseauPostal ainsi que l’évolution qu’elle doit suivre. Il s’agit de la motiver à s’engager dans un développement sain et durable, afin de mettre en place un réseau plus moderne, moins coûteux et mieux adapté à la clientèle – avec aussi des emplois attrayants à la clé. En parallèle, il est prévu de créer des incitations à la vente. RéseauPostal doit devenir plus rentable et au moins réduire son déficit. Les unités PostMail et PostLogistics ne doivent pas avoir à supporter les coûts actuellement élevés du réseau et doivent être incitées à faire également usage de ce dernier, raison pour laquelle les coûts estimés du réseau futur leur sont imputés.

Ces dernières semaines ont apporté leur lot de nouvelles et d’événements inattendus. Le personnel en a aussi subi les effets. «J’ai conscience que nos collaboratrices et collaborateurs doivent actuellement affronter de dures critiques, surtout au niveau de la clientèle», déclare la directrice générale, Susanne Ruoff, en ajoutant: «La situation chez CarPostal a provoqué des turbulences mais il n’y a aucune raison de stigmatiser le personnel. Ce dernier est la clé de notre réussite et donne chaque jour le meilleur de lui-même au service de la clientèle.»

Le résultat annuel de La Poste Suisse dans le rapport de gestion en ligne: www.poste.ch/rapportdegestion