Année difficile, bons résultats

La distribution de légumes frais provenant de la ferme fait partie des nouvelles prestations de la Poste, qui s’adapte ainsi en permanence à l’évolution des besoins. La Poste maintient le cap sur le plan stratégique: malgré un contexte difficile, l’exercice 2018 s’achève sur de bons résultats.

19.03.2019
Photos: Michael Sieber, Joel Schweizer
  • Les centres colis toujours plus sollicités

    Le nombre de colis à traiter ne cesse d’augmenter. Les capacités sont plus élevées grâce à de nouveaux centres.

  • Les centres colis toujours plus sollicités

    Les centres colis toujours plus sollicités

  • Kollibri est la première navette porte à porte de Suisse.

    Kollibri est la première navette porte à porte de Suisse.

  • «Kollibri» de CarPostal regroupe différentes demandes de mobilité via une application.

    «Kollibri» de CarPostal regroupe différentes demandes de mobilité via une application.

  • La poste principale de Lucerne a été réaménagée selon le nouveau concept de filiale.

    La poste principale de Lucerne a été réaménagée selon le nouveau concept de filiale.

  • La poste principale de Lucerne a été réaménagée selon le nouveau concept de filiale.

    La poste principale de Lucerne a été réaménagée selon le nouveau concept de filiale.

  • L’application «Valuu» aide à trouver la bonne hypothèque.

    L’application «Valuu» aide à trouver la bonne hypothèque.

  • L’application «Valuu» aide à trouver la bonne hypothèque.

    L’application «Valuu» aide à trouver la bonne hypothèque.

partager l'article

Le bénéfice consolidé, qui s’élève à 405 millions de francs, a diminué par rapport à l’exercice précédent. Ce résultat tient principalement aux opérations d’intérêts qui s’inscrivent dans un contexte difficile pour PostFinance et à la régularisation opérée au titre du remboursement des montants dus par CarPostal.

Le marché des colis, en revanche, est en pleine expansion: le nombre de colis expédiés ne cesse d’augmenter. Les chiffres de PostLogistics sont donc positifs. PostMail et RéseauPostal ont elles aussi bien travaillé malgré un environnement marqué par le recul du volume des lettres et un taux de fréquentation des filiales en diminution constante. Cela ne les a pas empêchées d’améliorer sensiblement leur résultat par rapport
à celui de l’année précédente (voir tableau, page 13)..

Stratégie convaincante

La Poste doit ses bons résultats à l’excellent travail fourni par ses collaborateurs qui, par leur engagement et leur motivation, contribuent chaque jour au succès de la mise en œuvre de la stratégie et de ses mesures concrètes.

Dans l’ensemble, la Poste est sur la bonne voie avec sa stratégie qu’elle applique en s’inspirant de la vision «Simplicité et système - La Poste.». La stratégie du groupe comprend les quatre orientations stratégiques suivantes: développement, croissance et innovation, optimisation et régulation. Le groupe étant très divers, chacune des unités définit la façon dont la stratégie est mise en œuvre. Celles-ci déduisent en outre leur stratégie de la stratégie du groupe puis définissent leurs mesures. Nous avons sélectionné quelques exemples.

PostMail: innovation et fraîcheur

PostMail fait la part belle aux idées innovantes sur le dernier kilomètre. Dans ce secteur d’activité complémentaire, elle lance des offres qui viennent compléter idéalement son activité clé. C’est une façon pour la Poste de réagir au recul du volume des lettres et de répondre aux nouveaux besoins des clients. Les offres proposées sur le dernier kilomètre visent à simplifier le quotidien des clients. PostMail apporte ainsi une contribution importante à l’orientation stratégique «croissance et innovation».

Les projets les plus divers ont d’ores et déjà été réalisés à l’échelon régional et national: le facteur prend en charge au domicile ou au travail les capsules Nespresso pour leur recyclage, il repart avec des sacs de vêtements usagés, livre du pain frais ou des légumes produits dans la région. De nouvelles offres sont régulièrement testées.

Florian Wahlich, facteur de la zone de distribution d’Ostermundigen, livre ainsi régulièrement des légumes frais à ses clients: «Nous livrons des produits de Dänu’s Hofprodukte à Walterswil (BE), de la ferme bio de la famille Moser à Bangerten (BE) et de l’agriculteur qui est membre de "bioabi.ch".» Ce sont les agriculteurs qui assurent les contacts avec la clientèle, la Poste intervient uniquement en qualité de partenaire logistique. La charge de travail supplémentaire n’est donc pas importante. De bon matin, les agriculteurs déposent à l’office de distribution leurs produits régionaux emballés simplement. Seul «bioabi.ch» est une exception en la matière: un collaborateur de la Poste se rend à la ferme bio de Kathrin et Thomas Wullschleger-Reinhard à Bolligen, où l’attendent plus d’une trentaine de sacs de légumes.

Une fois acheminées à l’office de distribution, les marchandises sont triées en fonction de leur numéro postal d’acheminement, attribuées à l’équipe compétente puis réparties entre les facteurs. «Nous livrons les sacs le jour même avec le courrier ordinaire.» Chaque étiquette-adresse indique où les sacs de légumes doivent être déposés, car le compartiment annexe est trop petit. «On y lit par exemple "Dans l’entrée" ou "Derrière le pot de fleurs"», explique Florian Wahlich. L’idée de livrer des légumes lui plaît: «Je trouve formidable que nous puissions aussi livrer des légumes ou du pain frais.» Un service qu’agriculteurs et clients apprécient eux aussi. La distribution de ses produits par la Poste décharge l’agriculteur de toute la partie logistique. La solution garantit par ailleurs une réduction des durées de transport et d’entreposage et, dès lors, la fraîcheur des produits. Les consommateurs apprécient notamment la simplicité d’accès à des produits régionaux ainsi que la livraison pratique et écologique à domicile par des facteurs en scooter électrique.

PostFinance: Valuu fournit la bonne hypothèque

PostFinance se transforme en «Digital Powerhouse». Et entend trouver de nouvelles sources de revenu. Par exemple avec l’application «Valuu».

La plateforme aide le client à trouver le financement approprié pour son bien immobilier. Pour la première fois, les clients peuvent comparer les offres d’hypothèques de différents établissements de manière entièrement numérique et conclure directement l’offre qui leur convient. PostFinance joue le rôle d’intermédiaire. Elle ne propose pas encore ses propres hypothèques pour l'instant, car Valuu fonctionne comme plateforme indépendante. Entretien et complément d’informations sur Valuu à la page 22 et sur valuu.ch

RéseauPostal: nouveau look, nouveau contenu

Les habitudes de nos clients ont beaucoup évolué ces dernières années, notamment en raison de nouvelles tendances sociétales, de l’avènement du numérique et d’une mobilité accrue. La Poste doit adapter son offre en conséquence. La modernisation des filiales en exploitation propre est un exemple de développement stratégique réalisé au sein de l’unité RéseauPostal. Un nouveau concept sera introduit dans près de 300 filiales au cours des quatre prochaines années. Les locaux sont réaménagés pour faire place à des espaces ouverts. Parallèlement, le rôle du personnel est redéfini. L’accent est mis sur l’accompagnement et le conseil des clients. Outre le conseil classique au guichet, les collaborateurs conseillent les clients dans l’espace dédié à la vente en s’aidant d’un ordinateur portable ou d’une tablette. Ils leur proposent aussi les alternatives aux opérations de guichet et les familiarisent avec les services en ligne de la Poste et ses produits, par exemple les automates My Post 24.

Dialogue avec la population

En cas de transformation d’une filiale, la Poste ne se contente pas de discuter avec les représentants de la commune concernée, mais explique aussi aux habitants le comment et le pourquoi de l'évolution de son offre. Ce faisant, la Poste suit la stratégie de base visant à participer à l’élaboration du cadre réglementaire. Les équipes de la communication régionale de la Poste sont ainsi considérées comme des prestataires et s’efforcent, par leur travail, de contribuer à façonner les conditions-cadres politiques pour que les différentes unités de la Poste puissent agir de manière aussi ciblée que possible et dans l’intérêt du service public.

PostLogistics: plus de colis, plus de centres, plus d’efficacité

Dans sa stratégie de traitement, PostLogistics mise sur l’optimisation, car le commerce en ligne est en plein essor: l’unité logistique de la Poste est passée de 104 millions de colis traités en 2007 à 138 millions traités en 2018. La part des colis Priority augmente sans cesse elle aussi: ceux-ci représentent désormais plus de 50% des colis. C’est pourquoi la Poste va construire d’ici fin 2020 trois centres colis régionaux à Vétroz (VS), à Cadenazzo (TI) et à Untervaz (GR). Elle augmentera ainsi ses capacités de traitement et réduira les temps de transport. A l’avenir, les colis qui seront déposés et distribués dans la même région y seront triés également.