Marianne Sprunger, responsable d'équipe adjointe, RDC Bâle

Edition 10/2013
Marianne Sprunger

partager l'article

«J'ai participé à la mise en place de Distrinova en tant que membre du personnel de distribution au sein de l'équipe Kaizen et j'ai aidé à coordonner les processus. Même si je travaille auprès de la Poste depuis plus de 25 ans, ce changement de méthodologie n'a posé aucun problème. Travailler avec deux liasses me convient tout à fait. Certes, la première semaine, j'ai été un peu déstabilisée. Mais désormais, je ne voudrais changer de méthodologie pour rien au monde. Lorsque je constate que d'autres membres du personnel de distribution peinent encore, je leur montre sur-le-champ comment procéder autrement. Il est vrai que nous avons tous été formés, mais bon nombre de ces informations s'oublient lorsque nous ne les utilisons pas immédiatement. Depuis peu, je fais ma tournée avec un DXP: cet outil est très pratique car je peux le charger davantage, et je n'ai plus besoin de constituer des dépôts et de mettre mon véhicule sur cales. Dans le cadre de Distrinova, nous avons pu optimiser également les temps morts en interne. Le seul point négatif du projet est que du coup la distribution peut être assurée par des effectifs plus restreints. Pour moi, en tant que responsable d'équipe adjointe, les matins sont plus exigeants qu'avant au dépôt: étant donné que notre équipe comprend de nombreux effectifs à temps partiel, je dois préparer de nombreuses tournées.»