«J’ai construit ma propre poste»

Werner Rüegg (56 ans) a construit son propre office de poste il y a 27 ans. Aujourd’hui, il a derrière lui 40 ans d’expérience postale.

22.08.2017
Interview: Sandra Gonseth; Photos: François Wavre
  • Werner Rüegg
  • Werner Rüegg

partager l'article

Quel a été le point culminant de vos 40 années de carrière à la Poste?

Mon entrée en fonction comme buraliste postal à Ricken allait de pair avec la construction de la poste et de ma propre maison sur un terrain appartenant à la Poste. C’était bien simple: depuis le hall des guichets, j’accédais directement à la cuisine et au salon par une porte communicante. Les chambres à coucher se situaient à l’étage.

Alors, une véritable entreprise familiale?

Tout à fait. Ma femme, que j’ai d’ailleurs rencontrée à la Poste, assurait le service de guichet le matin pendant que je distribuais le courrier dans le village de 450 habitants. Pour qu’elle puisse faire le ménage et s’occuper des enfants en même temps, nous avions installé une sonnette dans le hall des guichets.

Depuis 16 ans, vous êtes responsable de l’office de poste de Benken. Quel est le plus grand défi?

Comme Benken fait partie des offices de poste examinés, je dois me préparer à un changement dès 2020. Pendant ma longue carrière, j’ai toujours tout fait pour rester en mouvement et appliquer la stratégie de la Poste.

Est-ce que vos enfants ont suivi vos traces?

Malheureusement non. Malgré ma grande force de persuasion (rire), aucun de mes trois enfants n’a opté pour une carrière de postier. Et ce bien que je leur répète que la Poste fait partie de notre ADN.

Comment vous changez-vous les idées?

Ce que je préfère, c’est la marche. Pour mes 50 ans, ma femme m’a pour ainsi dire offert le chemin de Compostelle. Nous avons traversé la Suisse à pied par étapes. C’est ainsi que j’y ai pris goût. Avec un couple d’amis, nous faisons aussi de temps en temps des randonnées à la pleine lune. Par ailleurs, le plus long jour de l’année, je régale les hôtes d’une auberge de montagne et je suis un passionné de tir à 300 mètres.