Le tour du monde en 136 jours

Fin avril, Pascal Widmer (37 ans), Larissa Iseli (34 ans) et leur fils Linus (2 ans) partiront en voyage autour du monde.

19.03.2019
Texte: Lea Freiburghaus; Photos: Vanessa Püntener
  • Maintenant ou jamais: fin avril, Pascal Widmer, Larissa Iseli et Linus entameront leur tour du monde.

    Maintenant ou jamais: fin avril, Pascal Widmer, Larissa Iseli et Linus entameront leur tour du monde.

  • Le tour du monde en 136 jours avec un enfant, mais sans prendre l’avion.

    Le tour du monde en 136 jours avec un enfant, mais sans prendre l’avion.

partager l'article

Le compte à rebours a commencé: dans un peu plus d’un mois, la petite famille montera dans le train à Saint-Gall, avec pour objectif de parcourir le monde en quatre mois et demi sans prendre l’avion. «Nous attendons ce moment avec impatience, s’exclame Pascal Widmer, facteur à Berneck. Nous allons enfin réaliser un vieux rêve.» Avec sa compagne Larissa, ils ont toujours aimé voyager. Australie, Afrique du Sud, Asie ou encore Amérique du Sud ne sont que quelques-unes des destinations où Pascal s’est déjà rendu.

Mais pourquoi se lancer maintenant dans un tour du monde? Il y a un an, Larissa et Pascal ont vu un film au cinéma sur une famille qui partait faire le tour du monde sans prendre l’avion. «Ça a été un déclic, raconte Pascal. Ce genre d’aventure était aussi possible avec un enfant.» Equipés du minimum – un porte-bébé, un sac de voyage et un petit sac à dos –, ils débuteront leur expédition à la gare le 26 avril. Ce qu’il ne faut surtout pas oublier d’emporter? «Le nounours de Linus!»

Des préparatifs centrés sur Linus

Linus aura deux ans en mai. «Nous avons d’emblée planifié notre voyage en fonction de notre fils», dit Pascal. Dès que les parents ont eu la confirmation que Linus pourrait retourner dans son ancienne crèche après leur tour du monde, ils se sont lancés dans les préparatifs. Comme le petit garçon était encore trop jeune pour voyager en cargo, il a fallu rechercher des croisières adaptées. Seuls deux bateaux entraient en ligne de compte. La petite famille prendra donc le train puis le bus jusqu’à Southampton, voyagera sept jours à bord d’un bateau qui empruntera l’itinéraire du Titanic en direction de New York, et traversera ensuite les Etats-Unis en camping-car en deux mois, comme les colons à l’époque. Depuis San Francisco, le voyage se poursuivra en bateau par le Canada, l’Alaska et la mer de Béring jusqu’au Japon. De là, nos trois aventuriers passeront par la Corée du Sud pour rejoindre Vladivostok en Russie, point de départ du Transsibérien. Le trajet jusqu’à Moscou durera sept jours. La famille se rendra ensuite à Saint-Pétersbourg, Helsinki et Hambourg avant de revenir à Saint-Gall.

«Moins c’est mieux»

La famille fera régulièrement des pauses et des étapes afin de rendre le voyage confortable pour tout le monde. «Nous voulons passer beaucoup de temps dehors et marcher», poursuit Pascal. Larissa et Pascal – tous deux anciens footballeurs et membres actifs des sapeurs-pompiers – sont très sportifs. Cependant, ils ne partent pas en quête de curiosités touristiques. Leur voyage est davantage placé sous la devise «Moins c’est mieux». «Nous nous réjouissons surtout de passer des moments ensemble, en tant que famille, souligne Pascal. C’est d’ailleurs ce que Linus retiendra du voyage – ce qui lui restera en mémoire et ce qui le marquera.» Pascal sait déjà qu’ils prendront très peu de photos: «Nous vivons le moment présent et préférons garder les beaux souvenirs dans notre cœur!»

Vous voulez savoir comment s’est passée l’aventure de la famille Widmer Iseli? A son retour, vous trouverez en ligne un bref récit de voyage ainsi qu’une petite galerie de photos.