«J’aime aller à contre-courant»

À peine avait-elle terminé sa formation que Romina Frey gérait déjà à 18 ans une équipe de 25 collaborateurs dans le centre courrier Zurich-Mülligen, dans le contexte d’un programme de la relève des cadres de la Poste.

03.07.2018
Texte: Simone Hubacher; Photos: Monika Flückiger
  • Romina Frey dans le centre colis d’Härkingen.

  • Romina Frey dans le centre colis d’Härkingen.

  • Janis Häberli et Romina Frey se concertent.

  • Le poste de Romina Frey.

partager l'article

«Déjà enfant, je n’avais pas la langue dans ma poche», répond Romina Frey lorsqu’on lui demande si elle a toujours eu ce tempérament audacieux, «et j’aimais aller à contre-courant, comme lorsque j’ai coloré mes cheveux en rose à l’adolescence.» Aujourd’hui, cette jeune femme de 23 ans, qui a retrouvé depuis longtemps ses longs cheveux bruns, s’investit à fond dans son travail et termine déjà son deuxième programme de la relève des cadres au sein du groupe. «En résumé, il s’agit de former un jeune cadre «on the job» pour une fonction dirigeante», explique Romina Frey dans son bureau au centre colis d’Härkingen.

Aussi du travail en équipe

La jeune femme originaire de Thoune, qui a suivi de 2011 à 2014 une formation d’employée de commerce à la Poste à Berne, Ostermundigen et Thoune, souhaitait rester à la Poste à la fin de son apprentissage. «Je suis tombée sur une annonce en ligne: le centre courrier Zurich-Mülligen recherchait une relève des cadres avec la fonction cible de responsable d’équipe. Ça a éveillé ma curiosité, j’ai donc postulé», raconte Romina Frey. C’était incompréhensible pour ses collègues – rien que le terme de «travail en équipe» avait sur elles un effet dissuasif. En revanche, cela ne représentait pas un obstacle pour Romina, danseuse de rock’n’roll à ses heures libres. Bien au contraire. C’est précisément pour cet emploi qu’elle a postulé – et elle a commencé peu après son travail à Schlieren.

Pendant six mois, elle y a accompagné de nombreux processus, notamment dans les domaines du tri, de l’entrée et de la sortie des marchandises. «Au bout de six mois, mon parrain à la Poste m’a mis un dispositif radio dans la main en me disant: à partir de maintenant, tu es responsable d’équipe Bleu. Débrouille-toi!» C’est ainsi qu’à 18 ans, Romina Frey est devenue du jour au lendemain la supérieure de 25 collaborateurs de 23 nationalités différentes. «J’ai établi des plans de travail, mené des entretiens de conduite et d’évaluation. Il m’est aussi arrivé d’être surmenée, notamment lorsqu’il y avait des cas de maladie», reconnaît-elle. Les supérieurs hiérarchiques de Romina avaient un peu de peine avec cette responsable d’équipe de 18 ans: «Mes questions obtenaient souvent des réponses comme «Tu apprendras ça quand tu seras plus grande». Mais Romina Frey ne s’est pas laissé déstabiliser et au bout de douze mois de programme de la relève des cadres, elle est devenue responsable d’équipe fixe – sans parrain! En 2017, elle a même dirigé pendant dix mois le centre d’affranchissement de Mülligen.

Travailler presque sans papier

Comme l’apprentissage par la pratique est résolument sa passion, Romina Frey a commencé en octobre 2017 à Härkingen son deuxième programme de la relève des cadres «on the job» pour devenir responsable de production – ce cycle d’études requiert déjà une expérience de gestion. Là, elle s’occupe aujourd’hui des processus et inspire à son équipe le souci de protection de l’environnement. «J’imprime au maximum cinq feuilles par semaine. La coque de mon téléphone portable est compostable et je n’utilise pas de gobelets en carton.» Elle a été étonnée de voir que la majorité de ses répartiteurs de moins de 30 ans étaient encore sceptiques vis-à-vis d’une bureautique sans papier. Mais «Je me suis toujours engagée en faveur de choses qui me tenaient à cœur», dit-elle en souriant. Pourtant, elle avoue faire beaucoup plus attention qu’auparavant à ne pas froisser les personnes avec qui elle travaille par ses manières très directes. Car il est essentiel à ses yeux de maintenir une équipe soudée et une bonne entente avec la supérieure.

Les programmes

À la Poste, on constate un manque de jeunes cadres. C’est pourquoi divers programmes de relève ont vu le jour: sur un à trois ans, les diplômés passent par différentes stations de travail. Les fonctions visées sont responsable d’équipe ou de production. L’accent est mis sur les connaissances spécialisées et sur l’aptitude de la relève des cadres à assumer des responsabilités. Les postes à pourvoir sont mis au concours en continu dans la bourse de l’emploi de la Poste.