Petit génie du bricolage

Thomas Wahlen est le premier ingénieur à participer au programme Trainee mis en place par la Poste. Le mobility lab lui permet d’exercer son inventivité.

Edition 2/2018
Texte: Lukas Krienbühl; Photos: Michael Meier
  • Thomas Wahlen

    Sur les hauteurs d’Interlaken, Thomas Wahlen teste des capteurs de mouvements qui doivent permettre d’appréhender ceux d’un véhicule via le monde virtuel.

partager l'article

A quel avenir rêvent les étudiants en génie mécanique? Les uns aspirent à travailler dans le secteur automobile, les autres dans l’industrie du high-tech. A l’heure où les ingénieurs sont très recherchés, la Poste fait rarement figure d’employeur idéal. Pourtant, elle vient d’accueillir son premier Trainee ingénieur.

Réseaux sociaux plutôt que sang jaune

Thomas Wahlen est titulaire d’un bachelor en génie mécanique de la Haute école spécialisée bernoise de Burgdorf. Depuis novembre 2017, il effectue un stage de 18 mois à la Poste dans le cadre du programme Trainee. «Dans ma famille, il n’y a pas de sang jaune», précise Thomas, qui a 26 ans et vit à Ittigen (BE). Ce sont plutôt quelques lignes publiées sur Facebook qui ont éveillé l’intérêt du jeune homme pour le programme de la Poste en faveur de la relève: «Students meet Post» a-t-il lu, et il a saisi l’occasion, en conviant même deux amis étudiants à venir assister avec lui à cette réunion d’information à EspacePost. Tous trois y ont senti une atmosphère de renouveau qui les a incités à soumettre leur candidature pour ce stage. C’est finalement Thomas qui a été choisi et qui a dit oui, car il n’est pas de ceux qui veulent passer leurs journées sur un ordinateur à effectuer des calculs pour de nouvelles turbines.

Dans le cadre du mobility lab coordonné par CarPostal, Thomas a la possibilité de tester de nouvelles technologies comme la réalité virtuelle (RV) appliquée aux transports publics. Grâce à son bagage d’ingénieur, il est capable de déterminer les capteurs et composants qui peuvent fonctionner avec les lunettes de RV. Un acquis qui s’avère précieux dès les premières semaines, car il lui permet de se mettre dans la peau du passager qui voyagera un jour à bord du car postal muni de lunettes de RV. En tant que premier ingénieur intégrant le programme Trainee du groupe, il est voué à sortir des sentiers battus. Son mot d’ordre: «Essayer, tout simplement.»

Tester les nouvelles technologies

Depuis son enfance, Thomas est un petit génie du bricolage. Il a toujours aimé assembler des modèles réduits de bateaux dont il construisait lui-même le moteur. Maintenant, il va pouvoir mettre à profit son goût pour l’expérimentation à la Poste, plus particulièrement au mobility lab où il a accepté sans hésiter la place qui lui était proposée. Pendant ses neuf premiers mois de stage, il a surtout envie de découvrir comment la Poste contribue à promouvoir l’innovation dans le secteur de la mobilité. Et son enthousiasme est vraiment palpable.

Programme Trainee: https://www.post.ch/fr/notre-profil/index-thematique/emplois-et-carrieres/etudiants-et-diplomes/programme-trainee-a-l-echelon-du-groupe

mobility lab: https://www.mobilitylab.ch/