Prochain arrêt: le bar sur les pistes!

D’abord car postal, puis camping car, et aujourd’hui bar sur les pistes de ski: le vieux car du Bus Stop Bar a une histoire pleine de rebondissements, dont le dernier chapitre est encore loin d’être terminé.

29.01.2018
Texte: Sandra Gurtner; Photos: Severin Nowacki
  • Cet hiver, le Bus Stop Bar a pris ses quartiers à Grindelwald pour la cinquième fois déjà.

    Cet hiver, le Bus Stop Bar a pris ses quartiers à Grindelwald pour la cinquième fois déjà.

  • FBW a construit exactement 1263 exemplaires du modèle original du Bus Stop Bar.

    FBW a construit exactement 1263 exemplaires du modèle original du Bus Stop Bar.

  • Le propriétaire, Erlend Gass, est jardinier en été et gérant de bar en hiver. L’aménagement du bar rappelle le lien de celui-ci avec la Poste.

    Le propriétaire, Erlend Gass, est jardinier en été et gérant de bar en hiver. L’aménagement du bar rappelle le lien de celui-ci avec la Poste.

  • Le café «huile de moteur» est préparé selon une recette secrète et servi dans des tasses faites à la main au profit d’Helvetas.

  • Erlend Gass, jeune entrepreneur polyvalent, a de la suite dans les idées.

    Erlend Gass, jeune entrepreneur polyvalent, a de la suite dans les idées.

  • Plaisir et bonne humeur garantis – pour Erlend Gass comme pour ses convives!

    Plaisir et bonne humeur garantis – pour Erlend Gass comme pour ses convives!

  • Au bar, les cartes postales sont gratuites. Il ne manque plus qu’une boîte aux lettres.

    Au bar, les cartes postales sont gratuites. Il ne manque plus qu’une boîte aux lettres.

  • Le bus fait sensation chez les fans de vintage et les nostalgiques des anciens cars postaux.

    Le bus fait sensation chez les fans de vintage et les nostalgiques des anciens cars postaux.

  • Le bar compte de nombreux habitués. Certains font même le voyage chaque année depuis les Etats-Unis.

    Le bar compte de nombreux habitués. Certains font même le voyage chaque année depuis les Etats-Unis.

  • Quelle que soit la météo, au Bus Stop, il y a de l’animation tous les jours jusqu’à la fin de la saison.

    Quelle que soit la météo, au Bus Stop, il y a de l’animation tous les jours jusqu’à la fin de la saison.

  • Ici, pas de Red Bull, mais une boisson pétillante à base de maté; le rhum vient de la distillerie Humbel en Argovie et le sirop arrive tout droit du Sirupier de Berne.

    Ici, pas de Red Bull, mais une boisson pétillante à base de maté; le rhum vient de la distillerie Humbel en Argovie et le sirop arrive tout droit du Sirupier de Berne.

  • Quelle que soit la météo, au Bus Stop, il y a de l’animation tous les jours jusqu’à la fin de la saison.

    Quelle que soit la météo, au Bus Stop, il y a de l’animation tous les jours jusqu’à la fin de la saison.

  • Le bar compte de nombreux habitués. Certains font même le voyage chaque année depuis les Etats-Unis.

    Le bar compte de nombreux habitués. Certains font même le voyage chaque année depuis les Etats-Unis.

partager l'article

A la station aval du téléphérique menant au domaine skiable du First, l’Après Ride Bar est devenu culte à Grindelwald. Les amateurs de sports d’hiver d’ici et d’ailleurs viennent y boire un «hot mojito» et profiter d’événements culturels dans l’ancien car postal. Mais la popularité du bar ne s’explique pas seulement par son look particulier. Le fondateur, Erlend Gass, y propose une offre unique en son genre pour une station de ski, qui fait la clé de son succès. L’ancien dessinateur en bâtiment, père de deux petites filles, accorde une importance toute particulière à la durabilité. Le tout dans la bonne humeur, pour les clients comme pour lui.

Après avoir dévalé les pistes

Cet hiver, le Bus Stop Bar a pris ses quartiers à Grindelwald pour la cinquième fois déjà. Dans les années 1960, le car postal desservait la ligne Bienne–Meinisberg. Le bus FBW a ensuite servi de camping car. Après des années de bons et loyaux services, devenu inapte à la circulation, le car a été repris par l’association Tramverein Bern. «Je n’ai pas eu besoin de passer l’examen de conduite pour les chauffeurs», plaisante Erlend. Pour les fans de vintage et les nostalgiques des anciens cars postaux, le bus vaut le détour, même sans moteur opérationnel: «Pendant la transformation, j’ai apporté aussi peu de modifications que possible», explique Erlend. Outre son intérieur exceptionnel, le «Bus Stop Bar» se distingue par sa carte: ici, pas de Red Bull, mais une boisson pétillante à base de maté; le rhum vient de la distillerie Humbel en Argovie et le sirop arrive tout droit du Sirupier de Berne. Pour Erlend, ce bar est «l’endroit parfait pour donner libre cours à mes idées folles». Il ajoute: «Le slam n’a pas la cote en station de ski, contrairement aux soirées piscine, type Grindelwald-les-Bains.»

La Poste en ligne directe

Si des cartes postales gratuites sont disponibles au Bus Stop Bar, l’établissement ne possède pas (encore) sa propre boîte aux lettres: «Mon rêve serait d’avoir une ancienne boîte aux lettres des PTT pour le courrier sortant», explique le jeune homme de 34 ans. Il apprécie la Poste de manière générale: «Une fois, j’ai commandé un haut-parleur pour un événement. Le jour venu, il n’était pas arrivé. Au village, je suis tombé sur mon facteur par hasard et il a ouvert l’office de poste exprès pour chercher mon colis. J’ai pu installer le haut-parleur à temps et j’ai maintenant le numéro de téléphone personnel du facteur, au cas où.» Erlend ne tarit pas d’éloges sur le petit village et les avantages qu’il recèle. A tel point qu’il rêve de créer un «Bus Stop Village» avec plusieurs anciens cars postaux dans lesquels il serait possible de passer la nuit. Une chose est sûre après avoir visité son Bus Stop Bar: Erlend Gass, jeune entrepreneur polyvalent, a de la suite dans les idées. Et le vieux car postal continuera de l’accompagner dans ses aventures.

Le Bus Stop Bar se trouve à Stählisboden, directement sur la piste de Grindel, dans le domaine skiable Grindelwald First. Il est aussi accessible en bus pour skieurs, ligne 1 direction Oberer Gletscher. busstopbar.ch